L’haltérophilie

L’idée d’un entraînement de la force chez les enfants avant la puberté provoque dans la sphère des éducateurs sportifs, des réactions de rejets spontanés alimentés par des arguments relevant parfois de croyances et de spéculations empiriques
Ainsi, on entend souvent dire que cette forme de travail pourrait avoir des conséquences néfastes sur la croissance, sur les articulations et qu’il ne serait pas possible de développer la force avant la puberté en raison de l’immaturité hormonale propre à cet âge.
A contre-courant de cette culture du terrain, de récentes études scientifiques viennent apporter un démenti à toutes ces allégations et apportent même des arguments plaidant en faveur d’une mobilisation précoce de cette qualité physique chez les enfants
(Article de Thierry MAQUET, UPEC « Ameliorer la force chez les enfants Thierry MAQUET ».

L’haltérophilie

Souvent décriée, la pratique de l’haltérophilie n’en demeure pas moins la base de la préparation physique pour tous les sports. Les mouvements techniques sont utilisés par les sprinteurs, les lanceurs, les skieurs, les rugbymen, les handballeurs….. Et bien d’autres encore.
Esthétique de la gestuelle, explosivité, force mentale sont les atouts de l’haltérophilie moderne.
L’haltérophilie française s’impose aujourd’hui comme une des meilleures nations d’Europe. Les résultats de ses sportifs et la qualité de l’encadrement en sont l’origine

École de sport

Education tonique et posturale

Petit ou grand, mince ou costaud, fille ou garçon, tu as entre 9 et 12 ans viens découvrir l’haltérophilie à travers des jeux de force, d’opposition et des activités athlétiques.

École d’haltérophilie

Beaucoup de parents, d’enseignants et d’éducateurs pensent à défaut que les sports de force et notamment l’haltérophilie sont dangereux, surtout pour les enfants. En donnant priorité à l’acquisition de gestes techniques sécurisés plutôt qu’à la performance proprement dite, la pratique de l’haltérophilie peut s’aborder dès les dernières années de l’école primaire. En effet la réalisation des mouvements à charge modérée privilégiera le développement de la vitesse, de la souplesse et de la coordination motrice. Les activités athlètique telles que les sauts , les lancer et les sprints partie essentielde l’entraçinement dans notre école  contriburont aux développement et au renforcement musculaire.   

Aucun sport n’a d’influence négative sur la croissance d’un enfant ou d’un adolescent.

Les commentaires sont fermés.