INTERVIEW DE DYLAN CHAVRY SUR NEWSOUEST (14/05/2012)

INTERVIEW DE DYLAN CHAVRY SUR NEWSOUEST (14/05/2012)

Le CHM Plouhinec Pointe du Raz est vraiment étonnant dans la réussite de sa formation. Troisième club de France sur ces championnats de France jeune, les Capistes ramènent deux podiums de ces France avec la victoire de Dylan Chavry, 17 ans, en junior -85 kg et la troisième place de Mathieu Bideau en – 62 kg. Ajouté à la belle septième place en cadet d’Alexandre Bouget dans une des catégories les plus relevés du plateau en -69 kg.

Entretien avec le héros du week-end, Dylan Chavry:

Le CHM Plouhinec Pointe du Raz est vraiment étonnant dans la réussite de sa formation. Troisième club de France sur ces championnats de France jeune, les Capistes ramènent deux podiums de ces France avec la victoire de Dylan Chavry, 17 ans, en junior -85 kg et la troisième place de Mathieu Bideau en – 62 kg. Ajouté à la belle septième place en cadet d’Alexandre Bouget dans une des catégories les plus relevés du plateau en -69 kg. Entretien avec le héros du week-end, Dylan Chavry.

Dylan, est-ce vrai qu’une blessure survenue au genou a failli compromettre vos chances de victoire?

 » Oui, je me suis fait mal à l’échauffement au genou. Sur le moment, je sentais une douleur mais elle s’estompait directement quand je lançais le mouvement. Dans ce championnat, tout a fonctionné dans le bon sens, dès le début. Je ne pensais sincèrement pas gagner. L’an passé, j’étais favori en cadet. Le titre de l’an passé était plus attendu car j’avais une marge sur les poursuivants. Autant celui-là était inattendu. Ca a tourné en ma faveur à l’arraché quand le grand favori a bullé à l’arraché (aucun des trois essais passés à l’arraché). Je l’ai vu sortir du concours. Ma première réaction a été d’assurer les barres à l’épaulé-jeté pour gagner »

Avec 115 kg arrachés pour 140 kg jetés, vous êtes un cran en-dessous de vos ambitions. Comment l’expliquez-vous?

 » Je voulais arracher 119 kg mais je ne suis pas bien rentré dans le concours Je rate mon premier essai à 115 kg pour passer le suivant avec une grande facilité. Quand j’ai vu que le favori avait échoué à passer une barre, nous devions avec Jean-Pierre Dolot, mon entraîneur assurer la barre du titre à 137 kg. Là encore, je rate ma première barre, avant de me reprendre sur la seconde. Je passe la dernière à 140 kg. C’est ma première année au pôle France de Châtenay-Malabry (77) et la première victoire en junior. J’étais parti pour faire vice-champion de France, je finis avec le titre. Que demander de plus ».

Deux titres de champion de France en deux ans, le timing est parfait. Partant pour un troisième en 2013?

 » Dans un championnat, il faut s’adapter à la situation. Dans l’absolu, j’aurais voulu m’approcher des 270 kg. Je suis loin de mon meilleur niveau. C’est ce qui ne me rend pas complètement heureux. Je suis perfectionniste. Mais je ne vais pas me plaindre car un titre de champion de France est une chose rare. Surtout que je l’obtiens alors que je ne suis que junior 1ère année et que mon principal adversaire ne fera plus partie de cette catégorie, l’an prochain ».

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

dylan

A l'épaulé en plein effort, Dylan Chavry a surmonté sa douleur au genou pour remporter un nouveau titre de Champion de France, le premier en junior.

 

 

Les commentaires sont fermés.