VINGT CINQUIÈME ANNIVERSAIRE DU CLUB A AUDIERNE (25/01/2020)

VINGT CINQUIÈME ANNIVERSAIRE DU CLUB A AUDIERNE (25/01/2020)

Samedi soir aux Anciennes Affaires Maritimes nous avons fêté nos 25 ans, l’occasion de se rendre compte du chemin parcouru en un quart de siècle.

Voici quelques extrait du discours que j’ai eu l’honneur de prononcer en début de soiré

C’est avec grand plaisir que, Dylan et moi-même, accueillons aujourd’hui, non seulement les membres du Club mais aussi les anciens qui ont participé aux premiers pas de la belle histoire qui nous réunit ce soir.

C’est  toujours  un  grand  moment  de  joie  de  fêter  la  longévité d’une association qui œuvre pour le sport, cela montre sa bonne santé et sa capacité à surmonter les épreuves du temps. Cette capacité à durer est  la  plus  belle  preuve  de  réussite. Cela  montre  que 25 ans après, en portant  ce  projet,  nous ne nous sommes pas trompés.

Développer l’apprentissage de savoirs, comme le savoir-faire et le savoir-être,  transmettre aux jeunes des compétences, des qualités et des éléments de socialisation dans le groupe et au sein de leur environnement. Tel est ce projet que nous développons depuis 25 ans…

Faire revivre par la plume les grands moments d’une belle histoire n’est pas travail aisé. En effet, il faut être assez précis pour être complet mais également assez concis pour ne pas être ennuyeux. C’est donc avec une certaine émotion, teintée de nostalgie que je vais essayer d’évoquer les débuts CHM Cap Sizun.

Tout d’abord je vais vous énoncer une vérité, en vous révélant, que cette histoire n’existerait pas sans nos crêpières connues dans toute la France Haltérophile. Un grand merci à toutes, avec une certaine nostalgie et d’excellents souvenirs pour celles du début, Martine, Marie Pierre, mon épouse. Grâces à leurs savoir-faire et leurs dévouements le club a financièrement démarré.

Nous avons vu le jour dans l’ancienne salle de cinéma du patronage de Menez-Veil. Le sol était en pente, il y avait une scène de théâtre, et les WC étaient du type 1900.  Pour aménager la salle nous avons détruit l’estrade, comblé la cave qui se situait dessous afin de permettre la construction d’une dalle pour y installer un plateau de compétition réalisé par nos soins. La municipalité de l’époque avec à sa tête Monsieur Jean Claude Hamon nous a installé le chauffage, refait l’électricité et surtout des WC adaptés à notre situation. Tous ceux avec qui nous avons repeint la salle s’en souviennent encore….

Les anciens vous en parleront avec une pointe de regret en vous disant : «  qu’est-ce que l’on était bien à Menez Veil, on était chez nous »… et pourtant on était du genre très pauvre en matériel d’initiation, enfin en matériel tout court.

Pour info les jeunes, on ne marche pas sur les poids, on respecte le matériel date de cet époque, le siècle dernier comme vous dites…

La pénurie de moyens matériels dans laquelle nous étions, et l’opulence dans laquelle le club se trouve aujourd’hui, nous permet de voir le chemin parcouru.

Comme le dit Wikipédia, cette petite vache bretonne est rustique et bien adaptée aux sols granitiques de Bretagne. Alliant performance par rapport à ce qu’elle consomme, la Bretonne Pie noir du Cap Sizun est reconnue pour être bien adaptée aux milieux humides

Non je n’ai pas encore perdu la boule, je vous décris simplement pourquoi nous avons choisi  cette petite vache pour notre logo. Elle caractérise parfaitement la façon d’être du club : petit, simple, efficace et les pieds bien ancrés dans le sol breton.

Depuis une dizaine d’année et en accord avec une des valeurs phare de notre projet associatif qui est de permettre à tous la pratique sportive à des tarifs les plus bas possible, la musculation a pris son essor au sein du club et a permis la création de deux emplois, que je salue ici, Dylan et Carlos.

Grace à leur travail, nous sommes aujourd’hui la plus grosse association sportive du Cap Sizun avec pour la saison dernière 273 licenciés à la FFHM.

Il m’est impossible de ne pas évoquer l’âme du club. Les « haltérofilles » et les « choucins » qui depuis 25 ans illustre avec enthousiasme et persévérance nos espérances envers la jeunesse, et qui fait que nos attentes envers eux sont payées de retour…

25 ans qu’ils nous démontrent que si nous leurs faisons confiance ils nous le rendent au centuples. Combien d’organisation de compétition n’aurait pu avoir lieu sans eux. Et soyez sur d’une chose, cela n’est pas prêt de s’arrêter

Et afin de leurs rendre l’hommage qu’ils méritent, c’est avec une certaine délectation que je ne vais pas résister au plaisir de vous noyer dans les chiffres.

25 saisons sportives c’est 25 Championnats du Finistère, 25 Championnats de Bretagne avec tous les titres brillamment conquis, c’est 34 titres de champions et championnes de France, sans parler de tous les accessits qui furent très nombreux, c’est 15 sélections internationales pour les athlètes du club, et ce n’est pas fini, c’est 26 records de France battus par les athlètes du club, et actuellement 12 de ces records sont encore en cours de validité, c’est 82 records de Bretagne féminins détenu par les « haltérofilles » sur 120 possibles, c’est 31 records de Bretagne masculins détenus par les « choucins » sur 120 possibles, c’est 4 Coupe de France gagnées, c’est 6 saisons en Élite Nationale Féminine, dont trois à la troisième place du podium finale, c’est 5 finales nationales organisé avec le professionnalisme et la passion qui nous habite.

Et pour finir avec les chiffres, 25 saisons c’est plus de 12 fois le tour de la terre, effectué en déplacement pour les compétitions. Les jeunes ont découvert la France à l’arrière d’un minibus….

Voilà, en quelques lignes « revisitées », par votre serviteur l’histoire de notre club.

Il  est très réconfortant pour le fondateur, que je suis, de voir que l’haltérophilie (discipline pour laquelle j’ai toujours eu quelques faiblesses, vous l’aviez compris) est  dans les mains expertes de Dylan ainsi que la gestion de la salle. Je suis sûr qu’avec lui le club a de très belle année à vivre et que le travail entrepris depuis 25 ans perdurera.

Merci à toutes celles et à tous ceux, bénévoles et professionnelle, qui ont donné et qui consacrent aujourd’hui beaucoup de leur temps pour que vive et progresse cette belle discipline qu’est l’haltérophilie.

Que la fête commence et vive les 25 prochaines années…

LONGUE VIE CHM PLOUHINEC POINTE DU RAZ

Le vieux Président et son discours...
Les jeunes coachs et le vieux coach...
Les"haltérofilles" éternellement jeunes...
Jennifer et jean Yves avec en toile de fond un Trophées des minimes à Carpentras
Les nouvelles "Haltérofilles"
De vrai "Choucins"
Des postulants avec le coach
Un quart de siècle ça se fête....
Je peux vous dire que les gâteaux étaient aussi bons que beaux...

Les commentaires sont fermés.